Accueil du site   Chronological Indexes   Les crimes de masse sous Staline (1930-1953)

Chronological Index:

Les crimes de masse sous Staline (1930-1953)

Last modified: 21 décembre 2009
Nicolas Werth

décembre 2009

Citer cet article

Nicolas Werth, Les crimes de masse sous Staline (1930-1953), Encyclopédie en ligne des violences de masse, [en ligne], publié le 28 décembre 2009, consulté le 24 avril 2014, URL : http://www.massviolence.org/Les-crimes-de-masse-sous-Staline-1930-1953, ISSN 1961-9898

 Déportations de minorités nationales dans le cadre des opérations de « nettoyage » et de « sécurisation » des frontières de l’URSS

Parallèlement aux déportations « punitives » de membres des familles des opposants à la soviétisation des pays baltes, de l’Ukraine occidentale et de la Moldavie, se poursuivent, en 1949, des opérations de « nettoyage » et de « sécurisation » des zones frontalières de l’URSS, notamment le long des frontières du Caucase. Ces déportations s’inscrivent dans une politique initiée au milieu des années 1930 et prolongée en 1944-1945.

29 mai 1949 : Résolution du Conseil des Ministres de l’URSS sur la « déportation des Turcs, Grecs et des ex-membres du parti Dachnak des RSS de Géorgie, d’Arménie et d’Azerbaïdjan, ainsi que du littoral de la Mer Noire ».

14-18 juin 1949 : Déportation de 57 680 personnes des RSS de Géorgie, d’Arménie et d’Azerbaïjan vers le Kazakhstan et la Sibérie. (Source : N.Werth, S.Mironenko, dir, op.cit, p. 533-539).

Dernières déportations « d’éléments hostiles » et « socialement étrangers » (1951-1952) 23 janvier 1951 : Résolution du Conseil des Ministres de l’URSS sur la « déportation des koulaks des régions de Volhynie, Drogobych, Rovno, Lvov, Stanislavl, Ternopol, Tchernovitsy de la RSS d’Ukraine.

Février 1951 : Déportation de 8 461 « koulaks » d’Ukraine occidentale vers la région de Krasnoiarsk (Sibérie).

3 mars 1951 : Résolution du Conseil des Ministres de l’URSS sur la « déportation des membres de la secte des Témoins de Jehovah des régions occidentales des RSS d’Ukraine et de Biélorussie, ainsi que des RSS de Moldavie, Lettonie, Lituanie et Estonie ».

Mars-avril 1951 : Déportation de 9 825 Témoins de Jehovah vers les régions d’Irkoutsk et d’Omsk (Sibérie).

29 novembre 1951 : Résolution du Conseil des Ministres de l’URSS sur la « déportation des éléments hostiles de la RSS de Géorgie ».

Décembre 1951-février 1952 : Déportation de 6 300 personnes (« rapatriés, membres des familles d’émigrés, collaborateurs, ex-prisonniers de guerre ») vers le Kazakhstan méridional.

(Sources : Pavel Polian, Ne po svoie vole, Moscou, OGI, 2001, p. 137-143 ; N.F.Bugaï, L.Beria-I.Stalinu : »Soglasno Vasemu ukazaniju », Moscou, AIRO-XX, 1995, p. 241-249).

Online Encyclopedia of Mass Violence® - ISSN 1961-9898