Accueil du site   Chronological Indexes   Les crimes de masse sous Staline (1930-1953)

Chronological Index:

Les crimes de masse sous Staline (1930-1953)

Last modified: 21 décembre 2009
Nicolas Werth

décembre 2009

Citer cet article

Nicolas Werth, Les crimes de masse sous Staline (1930-1953), Encyclopédie en ligne des violences de masse, [en ligne], publié le 28 décembre 2009, consulté le 28 novembre 2014, URL : http://www.massviolence.org/Les-crimes-de-masse-sous-Staline-1930-1953, ISSN 1961-9898

 Déportations de populations et exécutions de masse dans les territoires annexés par l’URSS à la suite du Pacte germano-soviétique du 23 août 1939

Pour la première fois, des pratiques répressives largement expérimentées sur la société soviétique sont exportées. Leur brutalité traumatise profondément les sociétés polonaise, lettone, lituanienne, estonienne soumises à la soviétisation ; mais pour les autorités d’occupation, les politiques mises en oeuvre ne font que dupliquer, de manière presque routinière, des mesures couramment appliquées à l’égard de citoyens soviétiques, sans qu’un seuil de violence supplémentaire soit franchi. Trois formes principales de répression marquent l’occupation-annexion soviétique : les arrestations massives, suivies de condamnations à des peines de camp (environ 110 000 pour la Pologne occupée) ; les déportations collectives (320 000 Polonais, 80 000 Baltes et Moldaves), les déportés étant assimilés à des « déplacés spéciaux » et soumis au régime d’assignation et de travail régissant cette catégorie de citoyens soviétiques ; les exécutions de masse des élites polonaises (plus de 25 000).

4 décembre 1939 : Résolution du Politburo sur la déportation des « colons et forestiers militaires polonais ».

10-14 février 1940 : Déportation de 27 000 familles (139 600 personnes) vers 24 régions d’URSS (d’Arkhangelsk à Irkoutsk). Cette déportation frappe en réalité un contingent beaucoup plus large que la seule catégorie des « colons et forestiers militaires » (personnes ayant reçu de l’État polonais des terres dans les districts frontaliers de l’URSS en récompense de leurs états de service durant la guerre soviéto-polonaise de 1920) : propriétaires fonciers, industriels, fonctionnaires polonais et autres « ennemis de classe ». (Source : A.Gurianov, « Polskie spetzpereselentsy v SSSR v 1940-1941 g, in Repressii protiv Poliakov i pol’skix grazdan, Moskva, Zvenia, 1997, p ; 114-136).

5 mars 1940 : Lettre de L.Beria, Commissaire du peuple à l’Intérieur de l’URSS, à Staline proposant l’exécution de 25 700 anciens officiers, hauts fonctionnaires, grands propriétaires terriens, industriels, officiers de police et autres « membres d’organisations contre-révolutionnaires polonaises ».

Avril 1940 : Exécution de 25 700 Polonais, officiers, hauts fonctionnaires, représentants des élites militaires, civiles et économiques du pays, incarcérés dans les trois « camps spéciaux » de Kozielsk, Ostachkov et Starobielsk. Les exécutions ont lieu sur plusieurs sites, dont Katyn.

(Source : R.G.Pikhoia, V.P.Kozlov, dir, Katyn, Moskva, Fond Demokratia, 1997).

2 avril 1940 : Résolution du Politburo sur la déportation de trois catégories de Polonais : membres des familles des officiers, hauts fonctionnaires, industriels, grands propriétaires terriens déjà arrêtés ; prostituées ; réfugiés de la partie occidentale de la Pologne (sous occupation allemande) passés à l’est, dans la zone d’occupation soviétique.

12-13 avril 1940 : Déportation de 61 000 personnes appartenant aux trois « catégories » définies par la résolution du Politburo du 2 avril 1940 vers le Kazakhstan.

(Source : A.Gurianov, art cit).

28-29 juin 1940 : Déportation vers les « villages spéciaux » de Sibérie de 75 000 réfugiés polonais de la zone d’occupation allemande passés à l’est, dans la zone d’occupation soviétique.

16 mai 1941 : Résolution du Politburo sur la déportation de neuf catégories de personnes (membres des partis contre-révolutionnaires ; ex-officiers de police, hauts fonctionnaires, juges et procureurs ; propriétaires fonciers, industriels, commerçants en gros ; ex-officiers ; éléments criminels ; prostituées ; membres des familles des catégories 2 à 4 ; membres des familles de la catégorie 1 ; réfugiés polonais de la zone d’occupation allemande) de la zone d’occupation soviétique en Pologne, des trois pays baltes incorporés à l’URSS en 1940 et de la Moldavie annexée à l’URSS en août 1940.

22 mai- 20 juin 1941 : Mise en oeuvre de la 4e grande opération de déportation, prévue par la résolution du Politburo du 16 mai 1941. En un mois, 107 000 personnes sont arrêtées, dont 86 000 sont déportées vers la Sibérie et le Kazakhstan, les autres étant envoyées en camp de travail du Goulag. (Source : A.Gurianov, art.cit )

Online Encyclopedia of Mass Violence® - ISSN 1961-9898